Bâtons lumineux pour les militaires de l’Armée de Terre

L’utilisation des produits Cyalume – qu’ils soient employés lors d’entrainement ou sur le théâtre d’opérations – est définie et décrite dans de nombreuses doctrines ou protocoles, procédures militaires propres à chaque pays ou organisation type OTAN.

Ainsi les bâtons lumineux ChemLight et autres produits Cyalume sont utilisés des millions de fois chaque année par les plus grandes forces armées du monde et répondent aux exigences du combattant. Ils font partie intégrante de l’équipement de base d’un soldat.

Grâce à leur simplicité d’utilisation, leur autonomie, leur légèreté et leur rapidité de mise en œuvre, les bâtons lumineux de différentes couleurs et en infrarouge peuvent répondre aux besoins variés sur le terrain

Cyalume utilisés en entrainement

Les bâtons Cyalume sont utilisés pour l’entrainement des soldats sur le champ de bataille et en zones urbaines. Ils sont déployés en tant qu’éclairage de protection individuelle ou collective.

On choisit un balisage infra-rouge ou rouge/vert pour identifier un champ de tir lors d’exercices de tir de nuit.

Les supports naturels, obstacles et équipements sur le terrain peuvent également être marqués par les produits Cyalume.

Les bandes en rouleaux et en patch façon nid d’abeilles CyFlect qui ont des propriétés rétro-réfléchissantes et photoluminescentes sont également utilisées pour identifier des personnels lors d’entrainement ou lors d’opérations de combat. Elles se présentent sous forme de ceintures (PT-Belt en différentes couleurs) ou sous forme de bandes à découper, à coller ou à coudre.

Les ceintures peuvent être utiles pour marquer les soldats lors de marches et courses de nuit.

Cyalume pour IFF Identification Ami-Ennemi, Identification du combattant

Associés à l’utilisation d’appareils de vision nocturne les bâtons infrarouges Cyalume ainsi que les bandes et patchs infrarouges aident au repérage et à l’identification des combattants en terrain ennemi.

Parce que les unités sont mieux identifiées à l’aide de bâtons ou encore de patchs IR, les risques de tirs fratricides sont nettement diminués. En situation de visibilité limitée, les bâtons Cyalume permettent un marquage du personnel lors des assauts afin de prévenir le tir fratricide.

D’autres produits émanant de la gamme CyFlect (produits rétro-réfléchissants et photoluminescents) permettent également d’identifier les combattants. Il s’agit de patchs de lettres ou chiffres rétro-réfléchissants et photoluminescents à apposer sur les casques ou sur les uniformes au niveau des épaules. Ces patchs sont à coudre ou à fixer à l’aide de velcro.

Des drapeaux et autres insignes sont également disponibles sous forme de patchs qui réfléchissent uniquement à une source infrarouge. Ils sont disponibles en version brillante et matte.

drapeaux français identification soldats

Les bâtons utilisés dans la santé et la survie – Triage médical

Les bâtons Cyalume peuvent être utilisés pour le balisage d’itinéraires, le marquage de zones. Ils sont aussi utiles pour la signalisation d’urgence lors de la mise en place d’évacuations sanitaires (EVASAN) ou évacuations médicales (MEDEVAC).

  • Tri médical d’urgence: Utiliser les Flexbands, LightShape ou VisiPad afin de marquer les diverses catégories à évacuer et les ambulanciers (visible ou IR).
  • Lumière de secours en hôpital de campagne: Coller des marqueurs circulaires LightShape ou marqueurs rectangulaires VisiPad sur la toile d’entrée et placer des bâtons blancs 40 cm dans les blocs en cas de coupure de courant; utiliser les SEE Systems pour les sites fixes.

Bâtons lumineux pour la Logistique, marquage convoi de véhicule

Les bâtons Cyalume peuvent être utilisés pour la lecture de carte de façon discrète comme par exemple avec l’emploi d’un Mini accroché au bout de l’index ou encore avec des ChemLight 15cm fixés sur une base magnétique. Les bâtons Cyalume servent aussi à l’identification par codes couleur des unités en manœuvres ainsi qu’à l’identification de présence au sol de campements (visibilité par les engins blindés –sécurité des hommes).

L’utilisation d’un étui kaki directionnel permet également de contrôler la quantité de lumière émise par le bâton en diffusant tout ou partie de sa surface lumineuse.

Lors de déplacements tactiques en convois, les marqueurs circulaires (Lightshape) ou rectangulaires (VisiPad) peuvent servir à marquer des véhicules en utilisant le code couleur approprié lors de convois. Les bâtons servent à baliser les itinéraires pour garantir la sécurité du convoi.

  • Marquage de l’itinéraire/marquage d’un point critique: tournants identifiés par un code couleur, défilés, points de réapprovisionnement en carburant et entretiens mécaniques, points de rassemblement sur l’itinéraire, indication à distance d’un point de ralliement > La Police militaire US utilise la lumière rouge pour diriger de nuit les convois jusqu’à leur point de ralliement.
  • Guidage des engins: Les bâtons 15, 25 ou 40 cm utilisés avec des poignées directionnelles optimisent la visibilité à distance de nuit.
  • Marquage des unités et du leader: Placer les bâtons au sommet des antennes, sur les véhicules avec les bases magnétiques ou sur les remorques, identification par un code couleur des différents types de véhicules (citernes).
Mini bâton Cyalume pour lecture de carte par militaires

Cyalume pour illumination du champ de bataille, Plans d’urgence, Marquage de bâtiments

Les bâtons Cyalume sont utilisés sur le théâtre d’opérations pour illuminer les champs de bataille, pour baliser des zones et codifier l’avancée des troupes. Plus une zone est marquée, balisée et illuminée, meilleur le repérage peut se faire et faciliter l’avancée des troupes. Cela est encore plus important lors de combats en zones urbaines.

Lors de marquage du champ de tir on utilise souvent des bâtons visibles Non-IMPACT 40 cm pour marquer les limites gauche/droite du champ de tir.

Les sticks lumineux Cyalume sont souvent utilisés pour la signalisation d’urgence sur un terrain hostile. Ils sont pratiques et faciles à utiliser pour le balisage de zones ou d’itinéraires en cas d’évacuation d’urgence. Les différentes couleurs disponibles permettent également de codifier les marquages dans l’obscurité (rouge = zone dangereuse / vert = zone dégagée).

Des signaux de détresse SOS peuvent être utilisés en tant que signal d’évacuation d’urgence. C’est un signal de position discret en progression indiquant l’avancée en terrain ennemi. Il remplace un signal radio ou une fusée pyrotechnique d’indication de position. Il garantit l’absence de trace d’évidence au sol et assure la plus grande discrétion. Ils s’avèrent très pratiques pour baliser une zone afin de préparer une évacuation de nuit par voie aérienne.

Les bâtons Cyalume sont également utilisés dans les applications suivantes en artillerie :

  • Identification dès l’impact au sol d’une zone à explorer.
  • Aide à la progression en visibilité à l’intérieur de zones enfumées (les produits restent visibles derrière un écran fumigène) ou en parties démolies.
  • En version Impact auto-activante, permet aux forces d’interventions de repérer dans une pièce obscure la présence d’un danger immédiat (combat de rue) sans risque d’explosion.

Les produits de la gamme CyFlect sont également utilisés pour baliser des couloirs, escaliers, issues de secours ou encore des équipements divers du soldat (casque, bouclier…)

Marquage réglementaire de bâtiments avec bâtons lumineux

Dans le cadre de marquage extérieur, il existe un marquage réglementaire concernant la reconnaissance de bâtiment, la progression en souterrains (entraînement au combat en zone urbaine).

Un badge pré positionné à l’entrée d’une zone à contrôler est activé à sa sortie. Le code couleur indiquera la nature du suivi :

  • marquage rouge : pour un bâtiment en cours de reconnaissance, la couleur rouge doit figurer en tant que point d’entrée obligatoire.
  • marquage vert : pour un bâtiment reconnu, qui a fait l’objet d’une inspection
  • marquage bleu : pour indiquer la présence d’un piège et ou d’un obstacle dans le bâtiment
  • marquage jaune : pour indiquer qu’une procédure d’évacuation sanitaire (EVASAN) ou évacuation médicale (MEDEVAC) est requise pour un blessé localisé à l’intérieur du bâtiment.

Les combinaisons de couleurs sont possibles excepté le rouge et le vert qui ne peuvent être associés.

Pour ces différents types de marquage, les bâtons lumineux Cyalume de différentes tailles peuvent être utilisés ainsi que les patchs / marqueurs lumineux qu’ils soient circulaires (LightShape) ou rectangulaires (VisiPad). L’avantage de ces patchs est la possibilité d’écrire dessus au marqueur permanent. Ainsi le marquage de couleur peut être complété par un marquage intérieur indiquant Point d’entrée, Pièce reconnue, Nid de prisonniers de guerre, Nid de bléssés, EVASAN requise, Piège, munitions et/ou obstacle dans la pièce, sapeur requis.

Cyalume pour l’ identification des dispositifs et des personnes

Les bâtons lumineux visibles et infrarouges peuvent être utilisés afin de définir un code couleur aux chars tireurs, aux chars en fin de tir et aux chars ne pouvant tirer (tir enrayé).

Les bâtons Cyalume peuvent être utilisés pour l’identification des personnels en ayant un code couleur officier de sécurité, chefs de chars, missions spécifiques en exercice, personnels médicaux, etc…

On utilise également des produits Cyalume pour l’identification stades de tirs. Un code couleur est mis en place pour identifier : tour, ambulance, stockage des munitions, munitions usagées, point de briefing, tente visiteurs, latrines…

Les sticks utilisés pour un marquage de passages/franchissements

  • Signaux de nuit lumineux en sémaphore.
  • Construction d’un pont: Attacher un Marqueur Personnel (PML) afin de préserver la vie des hommes dans cette action.
  • Pont/ franchissement: Pour un franchissement plus rapide, identification au centre, à gauche et à droite par un code couleur sur le pont ou la berge.
  • Visualisation de nuit des câbles d’antennes en y attachant un bâton lumineux 15cm ou un marqueur VisiPad.
  • Marquage d’obstacle: marquage de passages vérifiés, obstacles marqués en visibles ou IR.
  • Identification de présence de mines au sol en progression.
  • Marquage de barbelés: Utiliser les Flexbands afin d’éviter aux soldats en exercices de se blesser.
  • Approvisionnement du véhicule en carburant dans l’obscurité sans danger.

Bâtons utilisés pour le maintien de la paix des Nations Unies

Pour l’identification des bérets bleus, on utilise une variété de bâtons Cyalume bleus en 15cm et 40cm pour marquer les personnels, les équipements ou checkpoints.

Les bâtons Cyalume sont également utilisés pour le marquage de mines et de zones dangereuses afin de prévenir les accidents. On marque ici les périmètres des zones dangereuses avec ces lumières chimioluminescentes.

Utilisation des Cyalume face aux risques NRBC

Lors d’opérations en environnement NRBC, les bracelets Flexbands qui sont pliables, robustes et non-toxiques, sont utilisés en versions visible et infra-rouge pour marquer les personnels ou tous supports fixes.

bracelet lumineux marquage individuel

Marquage de cibles

Plusieurs produits Cyalume sont préconisés et plébiscités pour le marquage de cibles lors de tir de nuit.

  • Les patchs adhésifs rectangulaires VisiPad ou circulaires Lightshape en version Infrarouge peuvent être collés aisément sur une cible. Ils sont facilement utilisables avec une rapidité d’emploi. Plusieurs patchs IR peuvent être utilisés pour définir le contour de la cible. Dans l’hypothèse où le patch serait touché par une balle, ce dernier continuerait à fonctionner. Il est également possible de positionner plusieurs patchs infrarouges derrière la cible afin de créer un halo de lumière.
  • Les bâtons lumineux Cyalume de 6’’ (15cm) ou 15’’ (40cm) placés directement en dessous et en face de la cible sont également utilisés. Ils sont faciles et rapides à mettre en œuvre.
  • Les bandes infrarouges réfléchissantes placées sur la cible peuvent être positionnées de façon à marquer le contour de la cible. Ces bandes peuvent être atteintes par des balles sans altérer leurs propriétés et leur effet.
identification ami ennemi avec marqueur infrarouge rectangulaire

Applications des bâtons Cyalume en artillerie

  • Pour l’illumination de l’objectif on peut attacher un bâton lumineux dans l’obscurité afin d’assurer la visibilité de l’objectif.
  • Pour faciliter la vision, on fixe un bâton lumineux Cyalume de 4, 5 ou 8 cm à la vision de tir, afin d’assurer le bon azimut.
  • Pour illuminer un centre de tir, on utilise un bâton lumineux 40 cm en cas de coupure de courant inopinée.
  • Pour identifier des unités ou un leader, un code couleur à l’arrière du casque peut être mis en place en y attachant un bâton lumineux Mini (visible ou IR).
  • Pour éclairer le poste de commandement (PC), le bâton Cyalume peut être utilisé en tant qu’éclairage temporaire et éviter ainsi une utilisation permanente des générateurs (avec des bâtons 40 cm blancs ou jaunes).
  • Pour tous les types de signaux en exercices de tir, il est possible d’utiliser une variété de tailles, formes et couleurs de la gamme Cyalume.

Autres exemples d’emploi des bâtons Cyalume issus de la doctrine de l’Armée US

  • Points de ralliements : les Chemlights sont utilisés pour des marches de nuit ou par faible visibilité par les guides qui rejoignent la troupe aux points de ralliement. Les guides des sous-unités utilisant un code couleur se retrouvent avec les sections/pelotons et les aident à préparer les zones de ralliement. Les personnes, véhicules, équipes ou positions des unités sont identifiés par des bâtons Cyalume.
  • Indiqué au Manuel terrain : les officiers s’assurent que les guides au sol sont dotés de lampes torches à lentilles colorées ou de bâtons Cyalume pour être utilisés durant les heures d’obscurité. Les Cyalumes peuvent être utilisés pour marquer l’emplacement des équipements dans les zones de ralliement.
  • Zones de ralliement : Afin de faciliter les mouvements vers la zone de ralliement, les chemins d’accès du point de ralliement à la zone de regroupement, sont bien indiqués à l’aide de Cyalumes, de même que les zones d’entrée et de sortie.
  • Les positions de nuit des pelotons de mortiers présentent des problèmes particuliers de commandement et de contrôle. La visibilité limitée rend presque chaque tâche difficile à accomplir. Les Cyalumes sont utiles et leur utilisation doit être standardisée et contrôlée par une procédure mise en action sur place.

Les produits Cyalume associés